Une fête vite préparée - Sheryl Caswell

Mon blogue

Une fête vite préparée

Une fête vite préparée - Sheryl Caswell

Même en allant au plus vite, en dégageant mes priorités pour cette journée, en m’organisant le plus logiquement possible, même avec tous ces efforts, j’ai terminé la décoration de ma maison, pour l’anniversaire de mon conjoint, vers une heure du matin. J’avais, en un seul jour, préparé des marinades, nettoyé et rangé notre demeure, étendu des guirlandes de papier… Parmi tout ce que j’ai fait. Ce fut la journée la plus courte de toute ma vie, les heures se sont succédées telles des minutes. Le soir, quand je suis allée me coucher, j’étais si fatiguée, que j’ai sombré dans un sommeil profond dont je ne me suis éveillée qu’à dix heures du matin passées. Mon conjoint était en déplacement, et pour son retour, j’avais invité des amis et de la famille. Son anniversaire était cette même journée, et je savais que cette fête lui plairait.

J’étais terriblement en retard sur l’horaire que j’avais prévu. Je me suis douchée à une vitesse incroyable, j’ai pris le premier repas de la journée tout aussi rapidement, puis j’ai continué à mettre en place les préparatifs pour l’événement. Comme quelques invités vivaient dans une région un peu éloignée, je leur avais suggéré de rester chez nous pour dormir, et je devais préparer leurs chambres. Pour les accompagnements prévus avec les viandes du buffet, j’avais passé une commande chez un traiteur, mais je préférais me fournir en viande dans une boucherie. Les marinades sont une de mes spécialités, elles sont à ma table à chaque occasion un peu spéciale. Du poulet décliné avec des sauces chinoise, curry, ou encore, pimentée, des côtes de bœuf, des filets de veau au citron et au romarin, j’avais tout dans mon réfrigérateur, et j’ai préféré recompter les différentes pièces de viande, pour être sûre de n’avoir rien oublié.

Quand les premiers invités pénétrèrent dans la demeure, ils furent étonnés de tout ce que j’avais réalisé en si peu de temps. Ils me firent remarquer que j’aurais dû les appeler. Je leur ai promis que je le ferais la prochaine fois, car en effet, je n’avais pas réalisé la somme de travail que cette fête me demanderait. Angie m’a donné l’adresse du centre où elle est allée pour de l’implantologie Boisbriand, Gilles m’a aidé pour griller les viandes, Michel a regroupé tout le monde dans le salon, en attendant que mon conjoint arrive. Il fut extrêmement content de cette surprise, comme je le pensais.