Un fabuleux rêve - Sheryl Caswell

Mon blogue

Un fabuleux rêve

Un fabuleux rêve - Sheryl Caswell

Mon réveil a été long et doux ce matin. Je me sentais bien, tellement bien ! Je venais de faire un rêve incroyable qui m’a fait languir dans le lit pendant environ une heure après mon réveil. Je ne voulais plus sortir.

Dans mon rêve, mon corps était parfait. Je n’avais besoin ni de traitement varices, ni de soins esthétiques, ni de maigrir. J’avais atteint mon objectif de mise en forme et de nutrition, en plus de jouir d’un emploi convoité : celui de journaliste pour faire les entrevues des stars. Ma rémunération faisait des jaloux en plus de me faire draguer par des vedettes. C’était exceptionnel !

Ainsi, j’ai reçu une invitation pour une soirée galante avec une star de cinéma bien connue, et qui est, en ce moment, célibataire. Plusieurs l’admirent autant pour son talent que pour son charme indéniable. Me retrouver en tête-à-tête, serait un moment de pure joie pour moi, et pas seulement parce que je serais physiquement avec une telle personne, mais bien parce que ses valeurs sont bien ancrées. Ses idées sont reconnues à travers le monde, et son travail pour protéger l’environnement fait rager les propriétaires de multinationales, et les chefs de partis politiques, incluant les chefs d’états de certains pays. Sa promotion des droits des animaux, lui a déjà mérité l’expulsion d’un pays !

Mis à part sa renommée internationale, ses yeux font rêver, son sourire fait fondre mon cœur, et son apparence est impeccable. Sa personnalité me semble bien, mais il faut dire que je n’ai jamais rencontré de vedettes, incluant celle-ci. J’ai déjà eu la chance d’apercevoir Peter McLeod à une certaine distance, et il était dans la même salle que moi, mais je n’ai pas osé l’approcher, car il était entouré de ses amis. Ceux-ci semblaient vouloir s’assurer que personne ne le dérange, car la soirée où je l’ai vu était un party de Noël offert par la compagnie où je travaillais, qui est une compagnie de médias. Il n’avait peut-être pas envie de se faire demander pour des autographes, ou des photos. J’ai aussi entendu dire que Sonia Bénézra y était, mais celle-là, je n’ai pas eu la chance de la voir de mes propres yeux.

Quand mon chat a sauté sur mon lit, j’ai ouvert les yeux. Il semblait chercher à me dire que le soleil était levé, et que ce serait mieux que je commence ma journée. J’ai donc levé la couverture pour me diriger à la salle de bain.