L'importance de mon cellulaire - Sheryl Caswell

Mon blogue

L'importance de mon cellulaire

J’étais sur le départ quand mon fils m’appela. Il voulait un dernier câlin avant que je parte. J’avais un voyage d’affaires de prévu, et mes enfants me manqueraient. La plus grande était déjà partie pour l’école, mais le plus jeune, lui, n’avait pas encore l’âge d’y aller. Une gardienne venait à la maison pour le garder pendant mes absences, ou celles de mon conjoint. Je suis montée dans le taxi qui m’emmena vers l’aéroport. Mes pensées étaient tournées vers ma famille. J’avais un bagage très léger et un sac à main de petite taille. Je n’apprécie pas ces énormes sacs où je ne retrouve jamais rien. J’ai songé à mes instants si agréables avec mes enfants. Ils grandissent si vite et j’ai, encore maintenant, quelques regrets à ne pas passer plus de temps avec eux. Je n’avais pas remarqué que mon téléphone portable n’était pas dans mes affaires.

Comme j’attendais que mon conjoint m’envoie un message pour me souhaiter un bon voyage, comme il le fait toujours, j’ai cherché mon cellulaire. Je ne l’ai pas trouvé. La panique m’envahit. Je ne savais plus si je devais demander au taxi de faire demi-tour, ou si je pouvais m’en passer pendant mon court séjour. J’ai attrapé mon ordinateur dans mon bagage et je l’ai allumé. J’ai envoyé un message à la jeune femme qui garde mon fils à la maison. Je sais qu’elle consulte sa boîte de messagerie souvent. Elle me répondit immédiatement qu’elle avait vu mon téléphone, et qu’elle n’avait pas su si je l’avais laissé volontairement, ou si je l’avais oublié. Elle montait dans son auto et elle me l’apportait à l’aéroport. 

Cette solution résolvait mon problème. Je me détendis. J’ai pensé que je devais contacter une entreprise qui fait du remplacement toiture dorval. Je crois que nous commençons à avoir un problème d’infiltration et cela doit être réglé le plus rapidement possible. J’ai aussi pris quelques notes sur la façon dont je voulais présenter le dossier dont j’étais chargée par mon supérieur. Le chauffeur se gara devant l’entrée de l’aéroport, alors que je regardais une vidéo explicative sur la meilleure manière de travailler ses abdominaux. Le vent frais me fit frissonner, quand je sortis du véhicule. J’attendis que Bénédicte arrive. Je me doutais qu’elle mette plus de trente minutes pour venir. Ce fut bien plus rapide que mon estimation, et elle me donna l’objet oublié juste avant que l’annonce de mon embarquement. J’avais été sauvée par la jeune femme, et par contre, je n’ai pas oublié de lui prendre un présent pour la remercier.