Le jour où j'ai décidé de changer - Sheryl Caswell

Mon blogue

Le jour où j'ai décidé de changer

Le jour où j'ai décidé de changer - Sheryl Caswell

Pour me détendre, je préfère aller faire des courses en ville, que de rester chez moi à ne rien faire. Un jour, j’avais dans l’idée de me prendre un nouvel ensemble que j’avais vu dans une boutique, et je me préparais à sortir, quand ma sonnette d’entrée tinta. J’ai choisi une musique qui me fait penser à des petites clochettes qui tintinnabulent joyeusement. J’allais ouvrir. Un livreur se tenait devant moi avec un colis encombrant. Je ne voyais que sa casquette dépasser, et ses deux jambes. La vision assez comique de cet homme-colis, me déclencha une envie de rire, que j’eus du mal à réprimer. Je signais sur un boîtier spécial et je récupérais mon paquet. Je n’avais rien commandé récemment. Qui pouvait bien m’envoyer un tel cadeau ? Que contenait l’imposant carton ? Je le secouais pour essayer de savoir si ce qu’il y avait dedans. Finalement, je pris une paire de ciseaux et je me mis en devoir de couper l’emballage proprement.

Je vis à l’intérieur tout une gamme d’appareils pour se muscler : des haltères de différentes tailles, des élastiques à tendre avec les jambes ou les bras, des livres et des vidéos de gym. Certes, j’avais besoin de maigrir, mais je ne savais vraiment pas qui avait eu l’idée bizarre de m’envoyer tout cela. Je téléphonais à ma mère. Cela m’étonnait de sa part, mais elle a parfois des idées farfelues. Une fois, elle m’avait envoyé un objet en fer et en bois, avec un manche. Lorsque je l’avais reçu, je n’avais pas compris à quoi il était utile. J’avais demandé à ma mère qui m’avait expliqué que cet instrument servait à se masser la tête.

Personne ne me répondit. Je tentais de laisser un message sur la boîte vocale de ma mère, mais elle ne l’avait pas vidée depuis trop longtemps et une voix pré-enregistrée expliquait que la boîte en question, était pleine. Je déballais, comme un enfant le jour de Noël, les accessoires de gymnastique et de musculation. Je mis une des vidéos dans mon lecteur de DVD. Je me changeais de vêtements. Enfin, je passais ma matinée à enchaîner les exercices pour tonifier mon corps. À midi, j’étais épuisée, et en même temps, pleine d’énergie. Après un déjeuner léger, composé d’une salade et de viande froide, d’un yaourt et d’une pomme, je partis en pleine forme pour faire les magasins. Ce fut de ce jour que je me remis au sport.